visuel_astuce_Blog_agilea

img_titre_agilea

> Prendre en compte les contraintes de traçabilité et de date de péremption : une des manière de répondre à cette contrainte est de s’assurer que l’évolution de stock max : zone rouge + zone verte reste bien inférieur en couverture à la période de péremption.

 

> Combattre le lancement en campagne pour diminuer les tailles de lot : cette étape est parfois nécessaire pour pouvoir tirer pleinement profit de la méthodologie DDMRP. Un des points clés à vérifier notamment est que le dimensionnement des zones rouges des articles enfants soit cohérent avec la taille des zones vertes (quantité de lancement) des articles parents afin que chaque demande ne soit pas considérée comme un pic.

 

> Intégrer la problématique que certaines matières ne soient pas disponibles toute l’année (certaines plantes selon les périodes de récolte). Le buffer devra alors s’adapter à cette contrainte afin de pouvoir produire qu’une période précise de l’année : une possibilité est d’utiliser un facteur d’ajustement planifié sur ces articles.

 

> Considérer l’ensemble des articles de la nomenclature dans le périmètre : les articles de conditionnement (tubes, cartons, étiquettes, …) comme les vracs, sont de bons candidats pour être bufferisés et les leviers de baisse de stock seront d’autant plus intéressants si la démarche est généralisée.

 

Show Buttons
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Youtube
Hide Buttons