production

En cette période de crise sanitaire et de crise économique, l’optimisation de la production passe évidemment par ;

la garantie de la sécurité des employés et de tous les acteurs concernés.

Il est évident que les mesures de distanciation sociale pour les raisons sanitaires en vigueur vont diminuer la capacité des opérations… Au sens large.

Il est encore plus essentiel que d’habitude de comprendre et mesurer les capacités industrielles et logistiques actuelles et futures. Et de les hiérarchiser en fonction de la demande et de la sensibilité au délai de la livraison des produits.

Par conséquent, même si des entreprises cherchent à augmenter leurs cadences de production et souhaitent rattraper le temps perdu… (si elles le peuvent), elles doivent réserver à l’avance les capacités logistiques ou sécuriser les approvisionnements. Ceci afin de minimiser l’exposition à une éventuelle augmentation des coûts. La collaboration avec des partenaires peut être une stratégie efficace pour obtenir la priorité et augmenter la capacité à des conditions plus favorables.

Pour améliorer la planification d’urgence dans des circonstances en évolution rapide, la visibilité en temps réel dépendra non seulement du suivi de la ponctualité du fret en transit, mais aussi du suivi de changements plus généraux ; tels que l’encombrement des aéroports et la fermeture des frontières ou les ruptures d’approvisionnement.

Il sera impératif de maintenir une approche souple de la gestion logistique ; pour s’adapter rapidement à tout changement de situation ou d’environnement. Encore une fois, la digitalisation de la supply chain sera un atout important pour nos supply chain managers.

Armé d’une estimation de la demande (aussi fiable que possible), le processus S&OP prend dans cette période particulièrement volatile, tout son sens. Le processus doit vous permettre d’optimiser la capacité de production et de distribution à la demande. Il va être important d’analyser différents scénarios. Pessimistes et optimistes pour identifier les décisions à prendre et comprendre leurs implications financières et opérationnelles.

Pour optimiser l’utilisation de la capacité disponible, le processus S&OP peut vous permettre de déterminer quelles familles de produits offrent la plus grande valeur stratégique sur le moyen et long terme.

Le processus doit s’appuyer sur une équipe multi fonctionnelle ; composée du service marketing et vente, des opérations et de la stratégie et de la finance. Il faut aussi y inclure toutes personnes capables d’adapter les prévisions macroéconomiques actualisées pour mesurer les impacts attendus de la crise sur l’entreprise.

Dans la mesure du possible, il faut aussi avoir une plate-forme numérique permettant de planifier de bout en bout la chaîne de valeur. Par une approche dynamique de scénarisation, un processus S&OP outillé sera une solution ; pour mieux faire correspondre la production et la planification de la chaîne d’approvisionnement à la demande prévue dans différentes circonstances.

Dans une période où l’incertitude de la demande sera omniprésente, essayons de garder la tête froide et anticipons autant que possible par des scénarios de réponse. Alors si vous aviez encore un doute encore pour lancer un projet S&OP dans votre entreprise, alors n’hésitez plus ! S&OP vous aidera à naviguer sur une eau agitée et dans un brouillard épais.

Optimiser la capacité de production et de distribution

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap