Aucun progiciel ERP aujourd’hui disponible sur le marché ne permet de mettre en œuvre les tactiques DDMRP, qu’il s’agisse de générer les ordres de réapprovisionnement dans la phase de planification, ou de piloter l’exécution.

DDMRP&IT

 

  •  Quels sont les progiciels compatibles avec DDMRP ?

Le Demand Driven Institute a mis en place un processus de certification des applications compatibles. Les critères de qualification et les logiciels certifiés sont actualisés ici : http://demanddriveninstitute.com/software_compliance.html

 

  •  Je connais les formules de calcul – pourquoi ne pas simplement utiliser Excel ou Access pour mettre en œuvre DDMRP ?

Il est tout à fait possible d’utiliser Excel ou Access pour calculer l’équation de flux disponible.
C’est un outil pédagogique, ça peut aider à s’approprier les formules de calcul sur quelques articles.
Si par contre vous souhaitez valider un pilote DDMRP en impliquant vos équipes d’approvisionneurs et de planificateurs, l’utilisation d’Excel risque d’être un obstacle pour vous sur la voie du succès :

  • L’effort d’extraction de données à réaliser pour alimenter Excel à partir de votre ERP est le même que si vous utilisez un add-on « DDMRP compliant ».
  • L’interface retour d’Excel vers l’ERP sera très difficile à réaliser de manière robuste à partir d’Excel – R+ permet une synchronisation des ordres lors de leur création dans l’ERP.
  • « Excel hell – l’enfer Excel » – tel que décrit dans la formation CDDP – erreurs de formules, modifications  sauvages, coûts cachés, etc – est-ce un risque à prendre lorsque vous voulez embarquer vos équipes dans un nouveau paradigme ?
  • Comment tirer profit des nomenclatures pour calculer le délai de réapprovisionnement, promettre un délai plus court car du stock est disponible à un niveau inférieur, etc ?
  • Calculer l’équation de flux disponible est simple. Piloter les alertes d’exécution, s’assurer de la discipline de traitement au quotidien par vos équipes, ce qui est un élément clé de réussite, est beaucoup plus difficile.
  • Comment gérer une situation multi site ?

Dans la phrase « je vais faire un pilote DDMRP sous Excel », remplacez « DDMRP » par « MRP » – le feriez-vous ?

Pour assurer le succès de votre pilote et l’adhésion de vos équipes, l’utilisation d’un add-on dédié robuste, dans le cadre d’une période d’essai gratuite n’est-elle pas une meilleure alternative ?

 

  • Pourquoi AGILEA propose Replenishment+ ?                                  

Lorsque nous sommes allés aux Etats Unis début 2014 pour rencontrer les entreprises qui ont mis en œuvre DDMRP, nous avons réalisé qu’un facteur clé de succès est de disposer d’un processus informatique rodé, robuste et pérenne. L’application la plus aboutie dans ce domaine est Replenishment+, c’est pourquoi nous avons décidé de rendre l’offre de Demand Driven Technologies disponible en France.

 

  • Replenishment+ fonctionne-t-il avec mon système ERP ?  

Replenishment+ s’interface facilement avec tout système ERP, au travers de fichiers csv.

 

  • Est-il possible d’automatiser les interfaces entre l’ERP et R+ ?

Oui, un utilitaire est fourni pour automatiser les échanges avec l’ERP (de nuit par exemple).

 

  • Les interfaces sont-elles complexes ?Capture d’écran 2015-09-24 à 21.00.10

De l’ERP vers R+ les volumes de données échangés avec l’ERP ne sont pas élevés, et la grande majorité des données est en général disponible sans traitement. Une donnée clé nécessite un calcul dans la logique d’interface : la CMJ (ADU), en fonction de son mode de calcul, déterminé dans le cadre du projet.
Une première base de test peut être en général créée en 24 à 48h à partir d’extractions. Par contre il faut prendre soin à bien stabiliser cette interface et à éradiquer avec méthode tous les messages d’erreur – la disponibilité de ressources informatiques ciblées doit être vérifiée avant de se lancer.
L’interface retour, de R+ vers l’ERP, peut prendre un peu plus de temps à générer, en fonction de votre propre ERP. Dans le cadre d’un pilote dont le volume transactionnel est faible une saisie manuelle dans l’ERP peut être une solution transitoire.

Capture d’écran 2015-09-24 à 21.00.28

 

  • Comment tester Replenishment+ ?

Replenishment+ est mis à disposition gratuitement pour une période d’essai limitée dans le temps dans le cadre d’un premier pilote.

 

  •  J’ai l’habitude de travailler avec une équipe de conseil en laquelle j’ai confiance, et qui maîtrise DDMRP, dois-je faire appel aux consultants AGILEA pour mettre en œuvre R+ ?

Plusieurs équipes de consultants CDDP autres qu’AGILEA peuvent vous accompagner dans vos projets, et vous proposer Replenishment+. La licence de  Replenishment+ est établie directement entre l’utilisateur final et Demand Driven technologies, selon les mêmes tarifs et les mêmes conditions de service. AGILEA assure le support technique quel que soit le partenaire auquel vous faites appel.

 

  • Combien de mois faut-il compter pour mettre en place Replenishment+ ?

A partir du moment où le modèle DDMRP est conçu, une première base de test peut être en général créée en 24 à 48h à partir d’extractions. Entre la conception du modèle et son démarrage opérationnel un délai de 4 à 8 semaines est habituel, pour stabiliser les interfaces, former les utilisateurs et les accompagner dans l’ajustement du modèle.

 

  • Replenishment+ existe-t-il en Français ?

Replenishment+ existe actuellement  en Anglais, Français, Allemand, Espagnol, Coréen, Russe.

 

  • Je n’ai pas de système MRP, puis-je utiliser Replenishment+ ?

Replenishment+ intègre un moteur de calcul de besoins MRP qui permet de faire l’explosion découplée sans avoir recours à un ERP.

 

  • Puis-je faire du VMI avec mes fournisseurs avec Replenishment+ ?

R+ est une application web. Il est très simple de donner accès à un fournisseur aux buffers qu’il réapprovisionne, et de lui permettre de déclencher les réapprovisionnements et les priorités d’exécution, dans un mode VMI.

 

  • J’ai plusieurs sites de production ou de distribution, puis-je utiliser Replenishment+ ?

Oui, R+ est multisite. Vous pouvez intégrer plusieurs usines et plusieurs centres de distribution dans une même instance, et par exemple avoir la vue du même article sur différents sites.

 

  • Replenishment+ s’applique-t-il à un réseau de distribution ? Au retail ?

R+ intègre un module de déploiement de stock dans un réseau de distribution, qui permet de gérer l’équilibrage des flux en fonction des priorités relatives sur chaque buffer. Ce module est utilisé avec succès par de grandes entreprises de biens de grande consommation. R+ permet de gérer le réapprovisionnement de points de vente – de nouvelles fonctionnalités dédiées aux besoins spécifiques du retail vont être introduites dans les semaines à venir.

 

  • Je n’ai pas confiance dans les solutions cloud – puis-je installer Replenishment+ en interne ?

Replenishment+ peut être soit utilisé en mode cloud, hébergé sur l’infrastucture Microsoft Azure, soit installé sur un serveur de l’entreprise.

 

  • Mes données sont-elles protégées si j’utilise R+ en mode cloud ?

En mode cloud vos données sont hébergées dans des datacenters Microsoft Azure, qui présentent les garanties les plus élevées en termes de disponibilité et de sécurité.

 

  • Combien de sites utilisent aujourd’hui Replenishment+ ?

De l’ordre de 100 sites utilisent Replenishment+, et la croissance du nombre de sites est très rapide.

 

  • Y a-t-il un outil de simulation pour valider les tailles de buffer dans Replenishment+ ?

Il n’y a pas actuellement d’outil de simulation dans R+. AGILEA a développé un outil de simulation avancé permettant de traiter plusieurs milliers d’articles, en support des projets de ses clients.

 

  • Je ne veux pas faire un pilote avec un logiciel payant, même avec une période d’essai gratuite,  car cela engage ma société dans une seule option possible. Si je mets en œuvre Replenishment+ et que dans quelques mois il y a un module DDMRP dans mon ERP, ou un meilleur add-on que R+, comment ferai-je pour changer ? Un changement d’ERP est un énorme investissement !

L’effort de mise en œuvre lorsqu’on fait un pilote est centré sur  (1) la conception du modèle, (2) la formation des utilisateurs à DDMRP, (3) la formation des utilisateurs au logiciel retenu, (4) la mise en œuvre des interfaces, (5) le coût du logiciel.
Les points (1) et (2) sont indépendants du logiciel utilisé à terme : c’est un investissement qui sera préservé. Le point (3) est dépendant du logiciel, et nécessitera un nouvel effort si vous changez de solution. Le point (4) dépend aussi du logiciel, mais les différentes solutions nécessitent sensiblement les mêmes données – changer de logiciel demandera une adaptation partielle. Le point (5) dépend du mode d’installation. En mode cloud l’engagement pris couvre seulement une année, et peut être interrompu à date anniversaire.

 

  • Combien ça coûte ?

La tarification pour un site dépend du mode d’installation (cloud ou sur site), du périmètre de produits concernés (achetés, fabriqués, distribués), et du montant de stock géré (€). Le nombre d’utilisateurs n’est pas limité.
Le retour sur investissement est en général très rapide, inférieur à un an, du fait de l’amélioration du service et de la réduction des stocks.

 

Auteur : Bernard Milian, AGILEA

Show Buttons
Share On Twitter
Share On Linkedin
Share On Youtube
Hide Buttons