Dans le cadre de son expansion, AGILEA a été amené à participer à la conférence TOCICO en juillet 2017. TOCICO est un organisme de certification qui propose annuellement une revue d’études de cas et des nouvelles pratiques associées à la Théorie des Contraintes. AGILEA a eu l’honneur d’intervenir sur les approches Chaîne Critique et Fabrication. Dans les prochains mois, nous vous proposons de revenir sur les différentes présentations qui ont marqué cette conférence annuelle.

 

La société TOSHIBA a eu le privilège de recevoir un Prix d’Excellence pour son implémentation de la chaîne critique avec notre partenaire logiciel BEING MANAGEMENT. Ce qui fait la spécificité de ce cas est que les résultats ont été obtenus… sans ce logiciel. Confirmant ainsi que le logiciel n’est que le support (ou une puissance de calcul) à une méthodologie.

Revenons sur ce retour d’expérience.

 

La société TOSHIBA compte environ 10 000 employés répartis dans 12 sociétés. Une de ces sociétés est dédiée à l’IoT (Internet of Thing), une des composantes majeure de l’industrie 4.0, et donc positionnée sur un marché fortement concurrentiel. Néanmoins, TOSHIBA IoT a une durée d’écoulement de projets de ce type particulièrement longs : 21 mois, contre moins de 12 mois chez la concurrence. Ce différentiel, significatif, entraîne de mauvais résultats de cette société.

 

En conséquence, le Board s’est vu remercié en 2015, car les approches conventionnelles avaient atteint leurs limites. La nouvelle équipe a immédiatement fait le choix d’aller vers des méthodes de rupture et s’est intéressée très vite au management de projet par la chaîne critique. Being Management a d’abord accompagné cette équipe de direction par la formation à ces nouveaux concepts.

Au cours de la formation, les équipes ont fait le constat classique que nous rencontrons dans beaucoup de projets : les différentes personnes étaient mobilisées sur une quantité importante de projet en même temps. De fait, plus personne ne savait pourquoi, pour quoi et accessoirement, pour qui, ils devaient travailler ! Afin d’obtenir des résultats très rapides, l’entreprise a d’abord décidé de se concentrer sur les aspects managériaux de la chaîne critique :

  • Des projets ont été gelés, stoppés en attendant que l’en-cours s’estompe. Ainsi avec moins de projets en cours, les tâches avancent plus vite
  • La mise en œuvre du Kanban Board afin de rendre visible le flux de tâches des projets.

 

Dans un premier temps, le nombre de projets clôturé a augmenté de 20%. A noter que lorsqu’un projet est clos, le chiffre d’affaires est automatiquement généré par la demande client. Ainsi le retour sur investissement ne s’est pas fait attendre et une relation directe a pu être faite entre la mise en œuvre de ces principes de management et les résultats obtenus.

 

TOSHIBA IoT a ensuite mis en œuvre les principes techniques de la chaîne critique : établissement des plans de projet, mise en place des buffers et des indicateurs liés, et utilisation de l’outil informatique Being Management. Les actions ont été rapides à implémenter car « comme les principes avaient été pratiqué en visuel par les équipes, ils ont été plus faciles à adopter au moment de l’outil informatique ». Quelques mois après, les cycles clients ont été réduits de 40% et les dépenses de fonctionnement des équipes (notamment en dépassement de budget) ont été réduits de 70% !

 

Avec cette démarche, TOSHIBA IoT proposait maintenant ces produits à des cadences plus rapides que ce que les clients ne pouvaient absorber, ce qui n’est pas sans difficulté ! TOSHIBA IoT a alors décidé de proposer une offre chaîne critique à ses clients pour suivre l’implémentation de leurs outils, le tout en collaboration avec Being Management.

 

Cette approche m’amène à me demander combien d’éditeurs ou d’implémenters ERP, proposent une offre de service Management de Projet aux équipes clientes qui auront en charge de réaliser une partie de l’implémentation…en plus de leur charge habituelle ?

 

 

Auteur : Anthony FOUQUE, AGILEA

Show Buttons
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Youtube
Hide Buttons