Les industriels occidentaux découvrent le modèle Toyota au début des années 1980.

En 45 ans, le constructeur automobile, grâce à Taiichi Ohno, a enrichi son approche et l’a formalisée par sa « maison » qui décrit le Système de Production Toyota (Toyota Production System), ou le « modèle Toyota ». La maison repose sur des fondations et les trois murs porteurs supportent l’objectif de service client.

Des entreprises comme Omark Industries ou General Electric en appliquèrent quelques principes avec un certain succès. Petit à petit, le Lean se déploie, les connaissances et expériences se diffusent. En 1990, James Womack publie le livre « The Machine that changed the World » traduit en français avec le titre « Le système qui va changer le monde ». Womack y expose de manière simple et abordable l’histoire de l’industrie automobile et compare sur plusieurs décennies les organisations japonaises, américaines et européennes.

Toyota_Lean, modèle Toyota

Toyota énonce 14 principes pour compléter et expliquer sa « maison » :

  • principe 1 : fonder ses décisions managériales sur une philosophie long terme, et en accepter les coûts à court terme ;
  • principe 2 : créer un flux continu dans ses processus pour faire apparaître les problèmes ;
  • principe 3 : utiliser des systèmes tirés plutôt que poussés pour éviter la surproduction ;
  • principe 4 : lisser les activités (Heijunka) ;
  • principe 5 : affirmer dans la culture de l’entreprise la volonté d’arrêter la production pour résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils apparaissent. Cela garantit un excellent niveau de qualité dés le premier produit ;
  • principe 6 : la standardisation du travail est la base de l’amélioration continue et de l’implication du personnel ;
  • principe 7 : le management visuel permet de s’assurer que les défauts ne restent pas cachés ;
  • principe 8 : n’utiliser que des technologies testées et éprouvées dans les processus de fabrication ;
  • principe 9 : développer des leaders qui comprennent le travail dans le détail et qui incarnent par leur attitude la philosophie de l’entreprise ;
  • principe 10 : recruter et former un personnel de qualité organisé en équipes et qui adhère à la philosophie de l’entreprise ;
  • principe 11 : respecter le réseau étendu des partenaires et fournisseurs en les encourageant à toujours faire mieux et en les aidant à s’améliorer ;
  • principe 12 : aller voir soi-même ce qui se passe sur le terrain afin de comprendre la situation (Genchi Gembutsu) ;
  • principe 13 : prendre son temps pour décider de manière consensuelle et en considérant toutes les options. Appliquer rapidement les décisions ;
  • principe 14 : devenir une organisation apprenante par une réflexion au fil de l’eau (Hansei) et l’amélioration continue (Kaizen).
Le modèle Toyota en quelques mots

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap