Depuis bientôt dix ans, Carol Ptak et Chad Smith ont travaillé sur les concepts du DDMRP ou Demand Driven Material Requirement Plan ; faisant le constat d’un certain nombre de limites dans les outils et moyens de manager une Supply Chain aujourd’hui… Voire même d’un changement de contexte qui rendent certains de ces outils inadaptés dans un monde actuel où la variabilité est très fortement présente.

En effet, les calcul des Besoins et autres cœurs d’un certain nombre d’ERP ont tous été développés dans les années 1950-1970 ; quand les moyens de calculs étaient encore tout juste balbutiants, quand les prévisions étaient « réalistes »… La diversité de la demande n’étant pas aussi présente qu’aujourd’hui.

Le DDMRP est un savant « mélange » de MRP (Material Requirement Plan), DRP (Ditribution Requirement Plan), Lean, Théorie des Contraintes, 6 Sigma. Il cherche à allier le meilleur de ces méthodes avec de l’Innovation tout en évitant leurs limites (Figure 1).

C’est ainsi qu’ils ont développé cette approche qui :

–       vise à protéger les flux

–       ne se base que sur la demande réelle pour déclencher des besoins,

–       essaye de réduire la propagation de la variabilité tout au long de la Supply Chain en rendant indépendant les maillons de la chaine, c’est la notion de point de découplage.

–       assure une cohérence forte entre le planning et l’exécution, avec un management visuel abouti, rendant chacune des décisions à prendre évidente et priorisée :

  • prise en compte des contraintes de taille de lot pour lancement par lot complet
  • prise en compte des cycles
  • prise en compte des stocks tampons

–       considère un stock comme un élément de décision stratégique : sa position dans la Supply Chain doit :

  • permettre de réduire les cycles de mise à disposition d’un produit à client
  • présenter un retour sur investissement pour la Supply Chain
  • sécuriser les flux.
pyramide DDMRP
Figure 1 : La pyramide DDMRP

D’aucuns diront que tout ce qui est mentionné dans cette approche DDMRP existait auparavant.

C’est partiellement vrai, puisque basé au départ sur tout ce qui est pertinent dans les méthodologies existantes.

La différence fondamentale vient de la mise en œuvre systématique de la démarche en 5 étapes ; aucune des étapes n’étant facultative.

Nous développerons dans un prochain article lesdites étapes.

Le DDMRP

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap