Gerer la Charge/Capacite, Manage the Load/Capacity

A ce stade, tout se passe bien :

Mais, il y a plusieurs projets qui utilisent les mêmes ressources. Alors, comment piloter cela ?

La plupart des gens vous dira qu’avoir un outil de pilotage projet qui collecte la charge et la capacité vous aidera à piloter vos choix. C’est tout simplement faux.

La plupart des outils de charge/capacité affichera cette information et c’est tout.

Les outils ne vous diront pas quoi faire, comment le faire et les conséquences que vos choix auront sur les dates de fin des projets en cours ou à venir.

Pire encore… A ce jour, nous n’avons pas encore eu l’occasion de rencontrer une entreprise qui, en utilisant les fonctionnalités de charge/capacité et en montrant un problème de charge significatif, a pu convaincre une équipe de direction d’embaucher pour pallier ce problème.

En effet, nous observons que le déclenchement d’une embauche pour supporter des équipes projet se fait davantage en fonction des projets gagnés (et de leurs enjeux) que de la charge spécifique des ressources associée à ces derniers.

Pourquoi, en dépit de ces outils précis, continue-t-on à ne pas les utiliser pour décider ? Tout simplement du fait qu’ils ne reflètent en aucun cas la charge/capacité des équipes.

Effectivement, comme les équipes travaillent en multitâche, sur plusieurs projets en parallèle, tout en ayant des activités opérationnelles à réaliser ; quel degré de confiance attribuez-vous à un diagramme de charge/capacité, qui prendra en compte partiellement ce contexte ? Ou qui sera obligé de prendre des hypothèses de répartition des heures pour aboutir à un calcul charge ? 

Notre recommandation est simple ; arrêtez de mesurer la charge/capacité de vos équipes projets pour prendre des décisions... ou tout simplement pour essayer de caler un planning qui tiendrait compte de toutes les charges/capacité des uns et des autres.

La seule chose que nous vous recommandons est d’identifier, à l’échelle du portefeuille projet, la ressource (ou fonction) qui est la plus chargée sur une période donnée.

Ainsi, vous pourrez identifier la ressource potentiellement goulot d’étranglement et piloter vos décisions (de lancement de projet, recrutement, etc.) en fonction de ce qui est réalisé par le goulot. Le plus ironique de cette action est que, dans 100% des cas ; votre équipe connait cette ressource critique et n’a pas besoin d’un outil de charge/capacité pour vous le dire.

C’est donc bien la mécanique décisionnelle qui pose problème à ce stade et non la connaissance des charges/capacités…

On vous donne rendez-vous pour la saison 3, avec le pipeline…

S02-E05 Gérer la Charge/Capacité des Softs (la suite du précisément faux)

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap