Dans la continuité des réflexions entre AGILEA et ERGONOVA sur les possibles articulations entre Lean et Ergonomie ; le sujet de l’adhésion des acteurs de l’entreprise apparaît comme un point de réflexion commun incontournable. L’ergonomie intègre de façon opérationnelle cette dimension d’adhésion dans la conduite des projets industriels de correction / conception.

Les agents de la production (opérateur, chef d’équipe, etc.), les métiers supports (méthode, industrialisation, qualité, prévention des risques, etc.), et également les directions sont sollicités tout le long des projets ; définition du projet, partage et validation des diagnostics, priorisation des fonctions facteurs humains à considérer, élaboration des solutions, etc. L’objectif visé est d’intégrer du mieux possible les différents points de vue sur le travail et son organisation. Ainsi que les contraintes techniques, financières, réglementaires, etc. de nos clients industriels.

La demande formulée à ERGONOVA par Philippe Bornert, traduit un intérêt certain pour la réflexion sur la complémentarité des disciplines ; dans l’approche des problématiques notamment industrielles. Cet intérêt est déjà marqué dans un article de la première newsletter d’AGILEA ; qui traite des articulations possibles entre Lean et Ergonomie à partir du dispositif DIAPASON… Dispositif au sein duquel nos deux cabinets collaborent ensemble). L’éclairage très synthétique et partiel proposé ici sur l’adhésion des acteurs de l’entreprise vise également à enrichir la réflexion sur ces articulations.

La Société d’Ergonomie de Langue Française (SELF) présente l’ergonomie (ou les « facteurs humains ») comme* :

  • La discipline scientifique qui s’occupe de la compréhension des interactions entre les Hommes et les autres éléments d’un système.
  • La profession qui applique les théories, les principes, les données, et les méthodes pour concevoir dans le but d’optimiser le bien-être des Hommes et la performance du système dans son ensemble.

Classiquement trois domaines d’expertise sont identifiés : (1) l’ergonomie physique / physiologique (posture, manutention, troubles musculo squelettiques, etc.), (2) l’ergonomie cognitive / des processus mentaux (charge de travail, prise de décision, interaction Homme-Machine/ordinateur, etc.) et (3) l’ergonomie organisationnelle (collectif de travail, collaboration, définition des tâches, modèle managérial, etc.). Notons que ces domaines sont sollicités dans le même temps au cours d’une intervention : par exemple un agent manutentionnant des charges prend des décisions tout en interagissant avec ses collègues et sa hiérarchie.

L’ergonomie considère donc la performance du système dans son ensemble (approche systémique) ;

en tenant compte de l’ensemble des dimensions de l’Homme au travail (physique, cognitive, sociale, etc). Ainsi que des différents éléments qui composent une situation de travail (moyens matériels, espaces de travail, système d’information, organisation, etc). De façon synthétique la performance est envisagée d’un point de vue global et durable. Par global, nous entendons les résultats en termes d’efficacité, de qualité et de santé, par durable nous faisons référence à la pérennisation des résultats dans le temps.

Sans être exhaustif sur les méthodes d’intervention mises en œuvre par les ergonomes dans les milieux industriels… l’adhésion des acteurs de l’entreprise est un élément fondamental pour l’atteinte d’une performance globale et durable.

Notre pratique intègre cette dimension dans nos actions sur et dans le projet : (Figure 1) :

  • dans le projet les connaissances élaborées à partir de nos diagnostics sont traduites en actions opérationnelles,
  • sur le projet nos actions visent à permettre l’intégration de notre expertise. Mais également l’expertise des autres métiers, en optimisant le processus de correction / conception.
ergonomie, image modes-d'intervention
Figure 1 : L’action sur et dans le projet.

Lorsque l’ergonome agit dans le projet, il travaille de façon articulée avec les agents de la production concernés ; opérateurs, chefs d’équipe, managers, etc.

Il élabore un diagnostic objectivé basé sur le « travail réel » des agents… Appréhendé notamment à partir d’observations et d’entretiens de terrain.

L’adhésion des agents passe nécessairement par une compréhension et un partage des principaux objectifs de l’intervention de l’ergonome dans le cadre du projet. Ensuite, cette adhésion passe par une phase de validation et de partage des éléments du diagnostic ; du point de vue de la performance globale et durable, l’identification des déterminants sur lesquels il est nécessaire d’agir pour améliorer les situations de travail. La sollicitation des agents de production pour participer à l’élaboration des solutions est également déterminante.

Sur le projet, l’optimisation du processus de correction / conception implique d’intégrer les exigences et contraintes des différents métiers ; production, qualité, prévention, expert lean, ergonome, etc. Cela doit se traduire par une dynamique de partage des logiques et des exigences métiers. Ainsi que la co-construction d’une représentation commune des situations de travail, des objectifs et des moyens à mettre en œuvre, et d’une validation multi-métier des process de travail cibles. La mise en œuvre de cette dynamique est également synonyme d’adhésion des agents supports du système.

En résumé, on peut dire que la construction même de l’intervention de l’ergonome est basée sur la mise en œuvre d’une dynamique collective multi-métier dans le cadre d’un projet de correction / conception. Cette dynamique projet se construit principalement à partir d’un processus d’intégration, aux différentes étapes de notre intervention (définition du projet, diagnostic, élaboration de solutions), des agents de  la production, des métiers supports à la correction / conception et des directions.

Auteur : Olivier Gonon, Co-gérant ERGONOVA

*Reprenant la définition de l’International Ergonomics Association (IEA).

Ergonomie : l’adhésion des acteurs de l’entreprise

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap