Qu’est-ce que Demand Driven MRP ?

demand driven mrp

DDMRP est une méthodologie complète de planification et d’exécution qui permet de piloter la Supply Chain par la demande client

DDMRP combine dans un ensemble cohérent des éléments issus de MRP, DRP, Lean, 6 Sigma, de la théorie des contraintes, et y ajoute des innovations spécifiques.

  • Au cours des dernières décades les tenants de ces démarches se sont souvent affrontés
  • DDMRP réconcilie ces approches dans un tout cohérent

La méthode…

étapes demand driven mrp

DDMRP se décline en 3 phases et 5 composants :

1. Conception du modèle

  • Positionnement des stocks stratégiques
  • Détermination des profils de buffer et de leurs niveaux
  • Ajustement dynamique des niveaux en fonction de la demande

2. Planification

  • Génération des réapprovisionnements tirés

3. Exécution

  • Pilotage visuel et collaboratif de l’exécution au quotidien

Les principales forces de Demand Driven MRP ?

Favoriser le Flux

  • La vitesse de circulation du flux de matières et d’informations est la clé de l’amélioration des performances de l’entreprise (de son ROI)
  • En focalisant sur le flux, DDMRP permet d’améliorer le service client et de réduire les délais, tout en réduisant les stocks.
buffer

Atténuer la variabilité

  • La variabilité est l’ennemi n°1 du flux. DDMRP met en place un mécanisme de buffers qui permet d’absorber la variabilité et d’atténuer l’effet « coup de fouet »

Détecter les variations de la demande client et s’y adapter

  • Contrairement au mode de flux tiré de type kanban traditionnel, DDMRP permet de détecter les variations de demande client et d’y adapter en continu la supply chain

Combiner dépendance et indépendance

ajustement dynamique demand driven mrp
  • La force de MRP réside dans l’aptitude à calculer les besoins en composants en utilisant les nomenclatures
  • Le kanban traditionnel ignore les nomenclatures et génère un signal basé sur la consommation réelle
  • DDMRP utilise le calcul des besoins pour des portions de la chaîne, et l’interrompt sur les buffers de découplage, qui génèrent un signal basé sur la consommation réelle. Ceci permet à la fois de traiter des chaînes et des produits complexes, tout en tirant le flux par la demande.
pilotage demand driven mrp

Piloter de manière visuelle

  • L’ensemble de la méthodologie adopte des outils de pilotage visuel, tant pour la planification que pour l’exécution. A l’inverse de MRP qui est souvent vécu par les utilisateurs comme une « boîte noire », DDMRP permet de visualiser en couleur le fonctionnement de la Supply Chain

pyramide demand driven mrp

La pyramide DDMRP ?

Le schéma ci-dessous synthétise Demand Driven MRP, méthodologie basée sur la protection du flux, qui permet d’optimiser le retour sur investissement de l’entreprise

De plus en plus d’entreprises adoptent DDMRP ?

Des entreprises de taille et de nature variées :

  • De fabrication à la commande ou sur stock
  • De production ou de distribution
  • De tailles très variées (quelques millions à plusieurs milliards d’€)
  • Avec des produits très complexes ou des produits simples
  •  En productions unitaires personnalisées ou en grande série
  • Toutes témoignent des mêmes résultats :
  • Amélioration rapide des livraisons à temps, réduction des stocks
  • Plus de sérénité opérationnelle et de résilience de la supply chain
  • Une meilleure adaptation à l’évolution de la demande et aux crises
  • Une grande visibilité pour tous les acteurs
  • Une mise en œuvre de DDMRP à la fois progressive et rapide
Demand Driven MRP : une révolution ?

Post navigation


3 thoughts on “Demand Driven MRP : une révolution ?

  1. Excellente méthode et article mais pourquoi opposer kanban et ce modèle/cette méthode. Un système kanban informatisé (ou point de commande) dont le nombre de cartes (ou seuils) est réajusté en dynamique par les consommations prévisionnelles issu des besoins (bruts) projetés du MRP peut répondre, en terme de solution, au modèle générique DDMRP.

    1. Effectivement, un système de e-kanban réajusté de manière dynamique présente des similitudes avec le mécanisme de buffer DDMRP, et peut constituer une solution adaptée. Quelques caractéristiques sont néanmoins souvent absentes, comme l’aptitude à projeter dans le futur une évolution du buffer, le mécanisme de qualification des pics de demande, les 5 zones qui permettent la planification ainsi que le pilotage de l’exécution, etc. Par ailleurs DDMRP ne se limite pas au mécanisme de buffers. Il couvre de manière cohérente la conception de la chaîne logistique, sa planification et son exécution, avec l’ambition de proposer un nouveau standard, comme MRP II en son temps. DDMRP propose effectivement un système générique, dans la perpective qu’il soit adopté par les éditeurs d’ERP. Il existe de multiples systèmes de kanban électronique, mais existe-t’il un standard établi, couplé avec MRP, que les entreprises peuvent mettrent en oeuvre simplement au sein de leur ERP?

    2. Effectivement, un système de e-kanban réajusté de manière dynamique présente des similitudes avec le mécanisme de buffer DDMRP, et peut constituer une solution adaptée.
      Quelques caractéristiques sont néanmoins souvent absentes, comme l’aptitude à projeter dans le futur une évolution du buffer, le mécanisme de qualification des pics de demande, les 5 zones
      qui permettent la planification ainsi que le pilotage de l’exécution, etc.
      Par ailleurs DDMRP ne se limite pas au mécanisme de buffers. Il couvre de manière cohérente la conception de la chaîne logistique, sa planification et son exécution, avec l’ambition de proposer un nouveau standard, comme MRP II en son temps.
      DDMRP propose effectivement un système générique, dans la perpective qu’il soit adopté par les éditeurs d’ERP. Il existe de
      multiples systèmes de kanban électronique, mais existe-t’il un standard établi, couplé avec MRP, que les entreprises peuvent mettre en oeuvre simplement au sein de leur ERP?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap