Comment se concentrer sur les bonnes taches de mon projet

Lorsque vous avez réalisé votre plan de projet, dimensionné les tâches et évité de créer une usine à gaz de détails, vous devez passer à l’étape qui va identifier la séquence de tâches la plus critique en terme de durée.

A ce stade, nous vous recommandons d’utiliser l’approche de la chaîne critique.

A la différence de l’approche du chemin critique, qui ne prend pas en compte les ressources dans l’identification de la criticité des tâches, nous allons rechercher la séquence de tâche la plus longue en tenant compte des conflits de ressource.

Ainsi dans l’exemple ci-après, on voit bien que le chemin critique est de 25 jours alors qu’en tenant compte des ressources (en couleurs), la chaîne critique est en réalité de 35 jours ! Car la ressource orange (à gauche) ne peut traiter qu’une seule tâche à la fois.

chemin critique - plan de projet
chaîne critique - plan de projet

Au-delà des conséquences de choix, il est important de comprendre que la chaîne critique peut devenir un vrai levier d’amélioration de votre projet.

En effet, non seulement, cette chaîne vous aide à vous concentrer sur les vraies tâches qui font la durée de votre projet, mais elle permet aussi de faire travailler collectivement votre équipe sur des actions d’amélioration et/ou d’organisation, permettant de réduire la durée de cette tâche.

Quand l’équipe projet se concentre sur un petit nombre de tâches pour réfléchir à ce qu’elle pourrait faire différemment, elle a plus de chance d’aboutir à des idées pour réduire la durée de ces tâches ou, tout simplement, pour les ajuster de manière réaliste.

Lorsque le projet est en cours, on peut utiliser un marqueur visuel (un relais) que l’équipe se passe au fur et à mesure de l’avancement du projet.

L’intérêt de ce marqueur est qu’il permet d’identifier qui travaille sur les tâches de la chaîne critique et donc, de le laisser tranquille lorsqu’il a le relais sur son bureau.

Oui, mais que se passe-t-il quand une personne à plusieurs relais (provenant de plusieurs projets) sur son bureau ? Cela veut bien dire que la chaîne critique tient compte des ressources à l’échelle du projet, mais pas à l’échelle du portefeuille projet ?

Certes.

Donc il nous faut bien des outils de mesure de charge/capacité du portefeuille projet pour mesurer le niveau d’occupation des ressources, qu’elles travaillent ou non sur la chaîne critique ?

Certes.

Et si ces outils de charge/capacité entretenaient uniquement l’illusion du précisément faux ?

La suite à l’épisode 5.

S02-E04 Comment se concentrer sur les bonnes tâches de mon projet ?

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Share via
Copy link
Powered by Social Snap