Non !! Alors pourquoi le faites-vous avec vos projets ?

 

Chez les employeurs que j’ai eu le plaisir d’avoir ou les clients que nous rencontrons régulièrement autour du management de projet, il y a une ritournelle assez commune. En effet, lorsqu’on leur demande de partager les informations relatives à la construction du plan de projet, nous faisons face à un certain nombre de traits communs :

  • Une liste d’actions définie plus ou moins précisément ;
  • Un diagramme de Gantt ;
  • Voire une série de brainstorming « des choses auxquelles on doit penser sur le projet »

C’est à ce stade de la conversation que nous commençons à venir challenger cette pratique commune chez nos clients – qui va pourtant à l’encontre de ce qui est indiqué dans les référentiels de management de projet.

 

L’analogie la plus classique que nous utilisons est celle de la cuisine à monter IKEA.

En effet, pour certains d’entre nous, monter une cuisine peut être un vrai projet en soi.

Néanmoins, lorsque nous achetons la cuisine, nous avons la chance d’avoir une notice qui est fournie. Cette notice est en deux parties : la liste des pièces – que l’on pourrait appeler la nomenclature en production ou le Work Breakdown Structure (WBS) en projet – puis la séquence de construction de cette cuisine – que l’on pourrait assimiler en fabrication à la gamme ou au Project Network Diagram en projets.

 

Nous demandons à nos clients ce qu’il se passerait s’ils montaient la cuisine avec uniquement la première page ?

Nous convenons que cela sera très difficile de finir la cuisine et qu’il restera probablement des choses à corriger.

 

Puis nous leurs demandons ce qu’il se passerait si nous ne leurs donnions pas la première page mais le reste de la notice ?

En général, les clients affirment pouvoir monter la cuisine. Cela prendra peut-être plus de temps que prévu mais ils pensent être en mesure d’y arriver !

 

Nous leur faisons prendre conscience qu’à partir de cette gamme de projet, ils sont capables de monter la cuisine et d’établir la nomenclature. Ce qui n’est pas le cas si vous tentez un assemblage sur la base seule de la nomenclature.

 

Cette approche de gamme s’appelle le Project Network Diagram, c’est un outil ET une méthode permettant de construire la gamme de n’importe quel projet afin que ce dernier vous offre la photo complète de votre projet sous forme logique.

 

Donc la prochaine fois que vous démarrez un projet sans connaître la gamme de ce projet, dites-vous que vous êtes en train d’assembler un meuble IKEA avec seulement la première page ! Et demandez quelles sont vos chances réelles de succès sans cette gamme ?

 

Auteur : Anthony Fouqué, AGILEA

 

 

Gestion de projets : Arrêtez les mauvaises pratiques, reprenez le contrôle !

Sur une journée, et via des petits ateliers et jeux ludiques, prenez conscience des bonnes pratiques.

Découvrez les outils de management visuel pour être plus performant.

Plus d’informations >>

Show Buttons
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Share On Youtube
Hide Buttons